Musée océanographique de Monaco
Monaco, océanographic museum

chinese
espanol
arabic
russian
japanese
portigaise
deutsch
Hindi
corean



Recherche personnalisée


Afficher Musée océanographique sur une carte plus grande/Enlarge

Voir aussi sur Monaco/also to see


Sur cette page/on that page

C'est le prince Albert 1er de Monaco, surnommé le prince savant, (ou aussi, le prince navigateur), qui se passionna, dès l'âge de 22 ans pour l'exploration océanographique, et s'entoura de scientifiques. Dans un premier temps, il voulut la création d'un musée, afin d'y exposer les spécimen découverts au cours de ses campagnes de découverte. Ainsi le musée océanographique fut créé en 1889 (par la suite il finança l'Institut océanographique de Paris, en 1906). Le bâtiment est déjà, en lui-même, une prouesse architecturale, pour l'époque, car il est construit à flanc de falaise, à 85 mètres au-dessus de la mer, et descend jusqu'à la grève. Le Musée océanographiquea une façade de 100 mètres de long, s'étend sur 6000 m2. Dans le "Palais de la Mer" on trouve 700 différentes espèces de poissons, crustacés, anémones de mer... ainsi que des coraux, exposés dans une centaine d’aquariums, dont les écosystèmes ont été fidèlement reconstitués. En plus des spécimen centenaires apportés lors des campagnes d'Albert 1er, on trouve plusieurs dizaines de milliers d’objets qui ont presque tous une origine marine : invertébrés, poissons, tortues, oiseaux, mammifères marins, algues... Les lieux accueillent également des soirées de galas, des conférences, des ateliers pédagogiques. Institut Océanographique <> Photos <> Wikipedia

Le musée vu de l'extérieur

Le rocher de Monaco, et le musée océanographique vus de la mer



Un chef d'oeuvre architectural, à flanc de falaise !

Statue d'Albert 1er, surnommé "le prince navigateur"

Avertissement
Les peintures présentées sont la propriété de leurs ayant-droits. Il est nécessaire d'obtenir leur autorisation pour toute utilisation commerciale. Nous demandons leur autorisation au peintres contemporains, pour reproduire leur oeuvres. D'autre part, une reproduction, ne rend jamais parfaitement la qualité et la réalité d'un tableau. Les présentations qui vous sont faites ici ont aussi pour but de vous donner l'envie d'aller les voir dans les musées, les galeries d'art, les ateliers d'artistes et/ou leur site Internet.

Le musée océanographique de Monaco par Blaise Devissi ©

Le musée de la mer, Monaco par Jean-Pierre Chevassus-Agnès ©

L'intérieur du musée

Oceanographic museum of Monaco
La grande galerie, dont le charme, en dehors de son contenu, tient à la lumière qui l'inonde, à la chaleur que donne le bois du parquet, et au contraste que représentent les élégantes colonnades en fonte, ainsi les balustrades en fer forgé.

Musée océanographique de Monaco
On peut voir dans cette salle, entre autres, un canoë utilisé, à l'époque, par les inuits, un ours polaire empaillé ainsi que des squelettes d'ours polaire sur lesquels plane un squelette de mammifère marin.

Sur la galerie, on découvre 200 œuvres d’artistes et d’artisans de tous les continents : des coquillages, dont certains sont gravés, des camées, des bijoux en corail, des poissons de verre, des sculptures Inuit...

Musée océanographique de Monaco
La Salle de la Baleine est située dans l’aile ouest du Musée, on y trouve un ensemble de squelettes de mammifères marins dont le plus grand spécimen est le squelette d’un rorqual commun, échoué en 1896, sur la côte Ligure en Méditerranée.

Oceanographic museum of Monaco
La tête de la baleine, dans la galerie du même nom

Musée océanographique de Monaco
La baleine plane, suspendue au plafond de la salle, donnant un effet tout à fait étonnant

Oceanographic museum of Monaco
Paroles du prince lors de l'inauguration du musée : « Ici, messieurs, vous le voyez, la terre monégasque a fait surgir un temple fier et inviolable dédié à la divinité nouvelle qui règne sur les intelligences ».

Musée océanographique de Monaco
A l’entrée du musée, dans le salon d’honneur, on ne peut manquer une installation in-situ : une pieuvre monumentale, WU ZEI imaginée et conçue par l’artiste chinois Huang Yong Ping.

Oceanographic museum of Monaco
Plus de 6000 spécimens de poissons sont présentés dans les aquariums

Musée océanographique de Monaco
L’Aquarium présente les écosystèmes méditerranéens et tropicaux dans une centaine de volumes atteignant jusqu’à 400 m3, sans compter 100 bassins de réserve.

Oceanographic museum of Monaco
Le grand aquarium, un des plus beaux du monde, avec son lagon aux requins, son espace tropical, et son espace méditerranéen

Musée océanographique de Monaco
Un descendant de jojo le mérou ?

Oceanographic museum of Monaco
Le poisson scorpion, qui regarde peut-être un dîner de gala, ou un cocktail dinatoire, qui sont parfois organisés dans le grand aquarium

Musée océanographique de Monaco
Bébés poissons-clowns

Oceanographic museum of Monaco
Les "dangers sous la mer"

Musée océanographique de Monaco
L’Aquarium présente les écosystèmes méditerranéens et tropicaux dans une centaine de volumes atteignant jusqu’à 400 m3, sans compter 100 bassins de réserve.

Oceanographic museum of Monaco
Les poissons les plus magnifiques sont représentés, dans une belle mosaïque de couleurs vives

Musée océanographique de Monaco
Un requin tigre, dans le "lagon aux requins", un aquarium de 400 000 litres !

Vidéos

Musée océanographique de Monaco (vidéo 2'30)

Les aquariums du Musée océanographique de Monaco (Vidéo 2'30)

Musée océanographique de Monaco (vidéo 2'30)

La pieuvre gigantesque du Musée Océanographique décrochée (vidéo, en français 2'40)

Musée Océanographique de Monaco (diaporama 9')

Musée Océanographique de Monaco 2011 (Vidéo 10')

Autres villes sur la région/other cities in the area
 
 
Art-let ©